PageHeader-WithLogo-Pride@2x

La fierté en Asie

Ce Mois de fierté, je voulais en apprendre un peu plus à propos de mes racines. Je suis asiatique et LGBTQ+ et je n’ai jamais vu mon identité représentée dans les médias populaires. Je suis une femme d’origine sud-asiatique et LGBTQ+ et j’ai vu mon identité représentée seulement une fois. Comme les médias sont dominés par les histoires de gais blancs, je voulais trouver plus de littérature, de musique, d’art, d’émissions de télé, et de films asiatiques LGBTQ+. La représentation des asiatiques dans les médias populaires est déjà rare. En essayant de trouver de la représentation asiatique et LGBTQ+, on ne trouve presque rien. Je voulais trouver des médias auxquels je pouvais mieux m’identifier— j’étais convaincu que ce genre de médias existaient.

Ce parcours était pour moi tellement important et personnel. J’ai découvert que les artistes asiatiques LGBTQ+ ont commencé à faire part de leurs histoires il y a de cela des centaines d’années. C’était si rassurant de voir que je n’étais pas seule, que mes expériences n’étaient pas isolées et qu’il existait une grande communauté de créateur(trice)s asiatiques (et TANT de créateur[trice]s sud-asiatiques) qui partageaient ma réalité. Je voulais attirer l’attention sur leurs travaux et dresser une liste de leurs noms et créations, pour que d’autres asiatiques LGBTQ+ puissent trouver ce même réconfort. Les artistes asiatiques LGBTQ+ méritent autant d’attention que leurs homologues blancs, et l’importance de leurs histoires doit être reconnue.

Je vous encourage tous, même si vous n’êtes pas asiatiques, de faire des recherches sur l’histoire et l’intersection des identités LGBTQ+ et asiatiques. Je suis certaine que vous serez étonnés par vos découvertes. Avant cela, je n’avais jamais entendu parler de Richard Fung. J’aurais dû savoir de qui il s’agit. Dans les années 1980, Richard a fondé Gay Asians of Toronto, la première organisation à défendre les droits des personnes LGBTQ+ de couleur. Richard a exploré divers sujets à travers des films, tels que l’épidémie de SIDA dans la communauté asiatique, les stéréotypes qui affectent les homosexuels asiatiques, la famille choisie par rapport à la famille biologique et l’histoire de l’homophobie et du racisme au Canada. Je vous recommande ses courts-métrages, particulièrement Sea in the Blood. Ses travaux donnent un aperçu des expériences des Canadien(ne)s asiatiques LGBTQ+ et donnent aux asiatiques LGBTQ+ la représentation qu’ils méritent.

Pride in Asia

Nous devons collectivement souligner les expériences et les contributions de la communauté LGBTQ+ asiatique. Il s’agit d’une communauté incroyablement diversifiée dotée d’une histoire riche et il est important que ces histoires soient transmises et non perdues. J’espère que ma liste sera un point de départ pour beaucoup d’entre vous et j’espère qu’elle contribuera à un sentiment d’appartenance et à nouer des relations avec les autres asiatiques. Joyeux Mois de la fierté à vous tous(tes) et n’oubliez pas de peaufiner vos connaissances des médias LGBTQ+ des communautés du Moyen Orient, de l’Asie centrale, du sud, du Sud-Est et de l’Est. 🙂 Cliquez ici pour voir la liste