SEUO-UOSU-Logo

Déclaration sur la suspension de Dr. Yipeng Ge par la Faculté de médecine

RE : Dr. Yipeng Ge, Résident suspendu à l'Université d'Ottawa 

Nous sommes solidaires du Dr Yipeng Ge, résident en santé publique et médecine préventive à la Faculté de médecine. Sa suspension abrupte soulève des inquiétudes quant à la violation de ses droits et libertés en vertu de la Charte et à la censure de l’Université à l’égard des étudiant·e·s qui ont une position ferme sur la violence en Palestine. 

Nous exprimons notre soutien au Dr Yipeng Ge pour sa défense des droits de la personne des Palestiniens et Palestiniennes, y compris leur droit aux soins de santé et à la sécurité. Nous demandons à l’Université d’Ottawa de prendre les mesures suivantes : 

  1. Transparence : Nous exigeons la transparence concernant la décision de la faculté de suspendre le Dr Yipeng Ge. La communauté universitaire mérite de comprendre clairement les circonstances qui ont mené à cette suspension.
  1. Processus d'appel et d'audience équitable : Nous insistons sur l’équité et la transparence de la procédure d’appel et d’audition. Il est essentiel que les procédures suivies pour examiner le cas du Dr Yipeng Ge soient ouvertes et responsables.
  1. Commentaire de l'administration centrale : Nous demandons un commentaire public de l'administration centrale sur la décision de la faculté. Étant donné la large couverture médiatique et l'engagement de la pétition, l'ensemble de la communauté universitaire et le public méritent d'entendre leur position officielle sur cette question.
  1. Excuses et engagement à respecter les droits constitutionnels : Nous demandons à la faculté de présenter des excuses publiques au Dr Yipeng Ge concernant l’absence de procédure équitable, et d’affirmer son engagement à respecter les politiques de l’Université et les droits constitutionnels des étudiant·e·s et du personnel.

 

La discrimination à l'encontre des Palestiniens, qui se manifeste par le racisme et la censure, ne cesse de croître. La suspension et la censure à l'Université d'Ottawa reflètent l'incapacité à fournir un environnement sûr aux étudiants palestiniens et à leurs alliés, le mépris de leurs droits et la violation des propres politiques de l'Université, telles que Policy 121 et la Policy 130. 

Notre campus devrait être exempt d'intimidation et de harcèlement, en particulier de la part des personnes en position de pouvoir, et l'Université doit s'engager à favoriser un environnement d'apprentissage inclusif et favorable pour tous ses étudiants. 

Nouvelles et mises à jour connexes